La méthode de tricopigmentation

La tricopigmentation : une méthode efficace pour masquer la calvitieMéthode mise au point par deux Italiens de renom, Ennio Orsini et Toni Belgatto, la tricopigmentation consiste en une micropigmentation (encore appelée dermopigmentation) du cuir chevelu en vue de masquer des imperfections liées à la perte de cheveux, qu’il s’agisse de calvitie, d’alopécie ou même de pelade. La méthode de tricopigmentation vient même en aide aux personnes ayant subi une opération, ou encore une greffe FUE ou FUT et dont le cuir chevelu est marqué par une ou plusieurs cicatrices.

Zoom sur la méthode de tricopigmentation

La tricopigmentation : le « tatouage » du cuir chevelu

Tout à fait innovante et non invasive, la méthode de tricopigmentation peut être comparée à l’application d’un tatouage semi permanent sur le cuir chevelu. C’est sur le crâne que le praticien introduit dans le derme, des micropigments biorésorbables, caractérisés par de tous petits points de couleur, qui comblent des espaces sur lesquels il n’y a plus de cheveux.

Les résultats de la tricopigmentation

Les personnes ayant opté pour la tricopigmentation observent un rendu très naturel et réaliste. Les micropigments sont positionnés de manière régulière et très précise, de manière à donner l’effet d’un crâne rasé. À noter que cette méthode est également possible en vue de recréer une ligne de sourcils, suite à une maladie, une pelade même un traitement de chimiothérapie.

Il serait faux de croire que la méthode de tricopigmentation n’est réservée qu’aux hommes. Les femmes souffrant de problèmes de calvitie naissante peuvent également bénéficier de cette technique. En outre, la tricopigmentation peut être appliquée sur tout le monde, quel que soit leur âge, leur sexe ou la couleur de leurs cheveux.

À noter également que si la tricopigmentation est une méthode permettant d’obtenir des résultats très rapides, les pigments disparaissent au bout d’une à deux années, permettant d’opter pour un nouveau look, par exemple.

Exemples de cas d’utilisation de tricopigmentation

La tricopigmentation est envisagée dans de nombreux cas, dont voici quelques exemples :

  • Donner une apparence plus dense à l’ensemble de la chevelure, surtout si les cheveux ont tendance à être clairsemés sur le cuir chevelu
  • Redessiner la ligne frontale, partie du crâne où les signes de la calvitie sont les plus visibles
  • Masquer une cicatrice, suite à une opération ou à une transplantation capillaire
  • Combler les trous en raison de l’areata en camouflant les symptômes de la maladie

La tricopigmentation est une méthode non invasive est très rapide obtenir des résultats immédiats. Aujourd’hui, elle aide de nombreux hommes et femmes à reprendre confiance en eux, à s’accepter tels qu’ils sont et à vivre avec leur alopécie, leur perte de cheveux ou encore leur calvitie.

Share This