La calvitie traduit un processus rapide de perte des cheveux. C’est une situation qui concerne généralement les hommes. Généralement, ce phénomène commence à être visible à partir de l’âge de 30 ans. À l’âge de 50 ans, c’est la moitié des hommes qui en sont concernés. L’échelle de Norwood Hamilton est une méthode qui permet de mesurer et de comprendre l’évolution de la calvitie. Elle tient son nom en raison des deux scientifiques qui ont mis en place ce concept à travers 7 stades bien distincts.

Les principales causes de la calvitie masculine

Dans 90 % des cas, l’alopécie ou la chute des cheveux est héréditaire. Il survient à la suite d’un trouble hormonal. La plupart du temps, elle est aussi causée par une production plutôt excessive d’hormones masculines.

Au fil du temps, ce dérèglement hormonal évolue et le résultat se fait voir au niveau de l’état capillaire du patient. Aujourd’hui, l’échelle de Norwood Hamilton est le seul critère de base qui s’utilise dans le domaine médical pour évaluer l’évolution de la perte des cheveux.

Les 7 stades de Norwood sur l’évolution de la calvitie chez l’homme

Stade 1

C’est le début de la perte des cheveux. Elle se fait rarement voir, car la perte de cheveux est très peu visible. C’est le cas pour les golfes frontaux ou temporaux. Il y a des cas où le patient ne présente aucune chute de cheveux à ce stade-là.

Stade 2

La chute des cheveux commence à être visible. Surtout au niveau des golfes temporaux. Il en va de même au niveau du vertex. Vous pouvez commencer à voir une chute capillaire assez prononcée.

Stade 3

À ce stade, vous observez un éclaircissement au niveau des golfes. Le dessus du crâne commence à avoir un nombre limité de cheveux. Pour unifier l’ensemble de votre chevelure, vous pouvez utiliser de la poudre pour cheveux ou un laque de coloration. Si vous consultez un médecin sur votre cas, il peut vous prescrire des compléments alimentaires et des vitamines. Sinon, il y a la greffe de cheveux qui commence à avoir le vent en poupe actuellement.

Stade 4

Pour savoir que vous en êtes au stade 4, il vous suffit de voir la perte considérable de cheveux au niveau front et des golfes temporaux. Les cheveux commencent à tomber à grande vitesse à partir de là. Bien souvent, c’est le stress qui accélère cette alopécie.

Stade 5

À ce stade, la perte des cheveux provoque la liaison des golfes temporaux et frontaux ainsi que le vertex. Le crâne est vide de toute trace de chevelure. Le patient devient alors chauve au niveau de crâne.

Stade 6

Une fois arrivé à ce stade, il devient difficile de faire une greffe de cheveux. En effet, la calvitie a pris possession de 70 % des cheveux qui ont été sur le crâne.

Stade 7

Une fois arrivés à ce dernier stade, nous sommes face à ce que les scientifiques appellent « une alopécie hippocratique ». C’est-à-dire que l’alopécie du front et du crâne est totale. Seules la nuque et les tempes sont encore habitées par quelques chevelures.

Share This