Pourquoi a-t-on tendance à perdre plus de cheveux en automne ? Une saison au cours de laquelle les femmes – mais également les hommes – voient leurs cheveux tomber… un peu comme les feuilles sur les arbres. Faut-il s’alarmer ?

Nos cheveux seraient-ils affectés par des troubles saisonniers ? Pourquoi l’automne ?

Vos cheveux tombent par poignées dès que vient le mois de septembre, alors que vous ne prenez aucun traitement médical particulier… et ce pendant un long moment (une éternité, pour ceux qui en souffrent). Alors que celles qui ont une chevelure épaisse s’en rendent moins compte que celles qui ont les cheveux fins, le problème reste le même notamment pour les femmes et le résultat sur la brosse, chaque matin, devient angoissant au gré des jours qui passent.

Devant une chute de cheveux importante, il est tout à fait normal de s’inquiéter. Les problèmes relatifs à la chute de cheveux soudaine en automne peuvent être liés à plusieurs facteurs. Voici ce qu’il faut savoir.

  • La luminosité qui diminue, les jours qui raccourcissent jouent en matière de perte de cheveux. Il faut savoir que la lumière naturelle du soleil est capable de stimuler, en passant par la rétine, nos glandes surrénales qui produisent des hormones masculines agissant sur la chute de cheveux. Une fois tombé, le poil met environ trois mois avant d’être remplacé et c’est donc pour cette raison que la luminosité impacte sur la chute de cheveux en automne.
  • Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas uniquement les femmes qui perdent leurs cheveux en automne, les hommes étant logés à la même enseigne. Néanmoins, il est vrai que les variations hormonales saisonnières chez les individus de sexe masculin ne sont pas aussi importantes que chez leurs congénères. En outre, la chute de cheveux elle en moins importantes chez les hommes qui, lorsqu’ils perdent leurs cheveux, font plus souvent face à un problème d’origine génétique.
  • La couleur naturelle des cheveux importe peu sur la chute et que l’on soit blonde, rousse, brune ou châtain… lorsqu’il s’agit de chute de cheveux, il n’y a aucune différence. L’âge, en revanche, est un facteur déterminant par rapport à la chute de cheveux, surtout chez les femmes à la puberté ou à la ménopause.

Perte de cheveux à l’automne : preuves scientifiques

Une étude publiée dans un journal professionnel de dermatologie en 2010, a publié la conclusion de scientifiques ayant suivi plus de 800 femmes en bonne santé sur 6 années consécutives. Ces professionnels de santé ont constaté que ce groupe de patientes tests avait perdu plus de cheveux au cours de l’automne. Pour comprendre les raisons liées à ce phénomène, ils se sont penchés sur le cycle naturel de la pousse des cheveux. Ce cycle naturel de croissance des poils se produit entre 2 et 6 ans.

À tout moment, 90 % de nos cheveux poussent, alors que le reste est au repos pendant environ 2 à 6 mois avant de tomber. Après sa chute, chaque follicule pileux se repose pendant environ trois mois avant que l’ensemble du processus ne soit répété. Les scientifiques ont ainsi pu prouver que la plus grande quantité de cheveux des femmes était au repos en juillet (donc juste avant l’automne) et que ces derniers commençaient à tomber après leur repos, soit en septembre.

Par conséquent, les mois d’automne coïncident avec la chute des cheveux, nécessitant aux follicules pileux de se reposer pendant un certain temps avant de commencer à pousser et à engendrer de nouveaux poils. Un cycle au sein duquel la chute et le renouvellement de cheveux ont leur place de manière tout à fait naturelle.

La chute de cheveux en automne est une chute saisonnière tout à fait normale pour laquelle il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Perdre de 100 à 150 cheveux par jour sur une période d’un trimestre est acceptable. Un nombre supérieur de cheveux perdus chaque jour sur une durée plus longue, en revanche, nécessite de consulter un dermatologue. Cela peut être éventuellement lié à un problème, à un manque de certains compléments alimentaires ou à une pathologie particulière.

Chute de cheveux saisonnière, faut-il s’inquiéter?

Voici une vidéo que j’ai trouvé sur YouTube sur la chute de cheveux saisonnière. Cette dernière a été réalisée par une spécialiste capillaire.

nice türkiye bft türkiye nice türkiye bft türkiye escort istanbul teknede mezuniyet yangın tüpü böcek ilaçlama sprinkler sistemi paykasa lig tv izle lig tv izle haber canlı bahis istanbul escort ankara escort istanbul escort

Share This
teknede iftar