Perdre ses cheveux peut-être une véritable souffrance pour un homme, mais peut-être encore plus pour une femme. Ayant personnellement commencé à perdre mes cheveux avant mes 20 ans, je sais que c’est un passage vraiment difficile. Ayant heureusement réussi à enrayer ma perdre de cheveux, je n’ai cependant pas oublié cette époque où tout m’était impossible, car je ne pensais plus qu’à mes cheveux.

J’ai donc décidé de lister dans cet article toutes les choses que je n’osais plus faire à cause de ce début d’alopécie. Nous verrons ensuite que faire pour lutter efficacement contre la chute des cheveux et pour éviter de voir s’installer une calvitie définitive.

Je perds mes cheveux : les conséquences

Si vous me suivez depuis un moment, vous connaissez mon histoire. Avant l’âge de 20 ans j’ai commencé à perdre mes cheveux, avant de me tourner vers des traitements médicaux comme le Minoxidil. J’ai eu des effets secondaires et la peur de mettre des produits chimiques sur mon crâne toute ma vie à fait que je me suis tourné vers des produits 100 % naturel. J’ai passé du temps avec spécialistes et naturopathe pour recueillir toutes les informations nécessaires, mais deux ans et demi après j’avais réussi à ne plus perdre mes cheveux. Rien de miraculeux, loin de là… J’ai été “contraint” de revoir totalement mon hygiène de vie pour cela. J’ai complètement repensé mon alimentation et j’ai commencé à faire du sport. Je ne suis pas un grand sportif, loin de là, mais je me force à courir chaque semaine une heure et à marcher tous les jours.

Bref, maintenant que vous voyez un peu à quelle période de ma vie j’ai perdu mes cheveux, je vais vous lister tous les éléments qui ont fait que j’étais malheureux dans ma vie… Juste à cause de mon début d’alopécie.

Énorme manque de confiance en moi

Le manque de confiance en moi à certainement été la conséquence la plus difficile à vivre. Cela commence déjà, par l’acceptation du changement de son corps à un âge où on souhaite séduire en permanence. Il m’était impossible d’aborder une fille qui me plaisait vraiment… j’avais peur du regard des autres, surtout dans une société où l’image est presque plus importante que la personne que nous sommes vraiment. Je n’osais plus prendre la parole, j’essayais de rester le plus possible à l’écart lorsque j’étais en cours etc.

Je me mettais à refuser les soirées entre potes et ce manque de confiance en moi à cause de ma chute de cheveux faisait qu’au final, je commençais à m’éloigner de mes amis.

Des activités impossibles à faire

Là encore, je refusais certaines activités entre amis… Pourtant, j’en mourrais d’envie. Mais qu’allait-il se passer si je mettais la tête sous l’eau ? Le début de calvitie que j’avais pris soin de camoufler en me coiffant correctement allait-il se voir d’avantage ? Forcément… On oublie donc les vacances à la mer entre amis, les après-midi à la piscine, etc.

Et si j’allais dans un parc d’attractions ? J’adorais prendre les manèges les plus rapides, le grand huit, etc. Mais je risquais de me décoiffer avec tout ce vent… Impossible d’y aller donc.

Je vous passe la liste complète des activités que je refusais de faire à cause de ma calvitie précoce… il y en avait tellement.

Des comportements étranges

Perdre ses cheveux et ne penser plus qu’à ça fait que nous avons tendance à adopter des comportements étranges. On évite de se retourner, on évite de se mettre à l’avant quand on monte dans la voiture avec des amis, de s’asseoir aux premiers rangs en cours, etc.

Si le temps d’une journée cela ne se voit pas forcément, à force cela devient vraiment visible. Plus vous essayerez de cacher votre début d’alopécie plus cette dernière aura tendance à se voir.

Que faire du coup ?

Commencer rapidement à prendre soin de la santé de vos cheveux

Comme je vous l’expliquais plus haut dans cet article, j’ai utilisé le minoxidil pendant quelques mois. Vous pourrez trouver mon avis sur le minoxidil ici. J’ai ensuite basculé sur des solutions naturelles que j’ai essayé de vous lister sur cette page : solutions naturelles pour traiter la calvitie. J’ai également revu toute mon alimentation et j’ai réussi, aujourd’hui à endiguer cette perte de cheveux qui me faisait tant souffrir.

Tout cela pour vous dire qu’il est tout à fait possible de ne plus perdre ses cheveux. N’écoutez pas les professionnels de la santé, quand ils vous diront qu’il n’existe aucun remède contre la calvitie. C’est vrai, il n’existe rien de miraculeux. Par contre en revoyant complètement votre hygiène de vie, vous réussir certainement à avoir de bien meilleurs résultats ! Dans les pires des cas, vous pourrez toujours vous couper les cheveux très court (sans forcément avoir totalement la boule à zéro si cela ne vous plait pas). Il vaut mieux assumer que de vouloir camoufler !

Je vous souhaite le meilleur.

Share This
istanbul escort

istanbul escort istanbul escort